Corte

Corte a été fondée par les Maures au XIe siècle. Les Génois l'occupèrent trois siècles plus tard. Au XVIIIe siècle, la ville devient le cœur de la Corse, le centre de l'opposition. Des grands patriotes y sont nés, et ont consacré toute leur vie à l'indépendance de la Corse. Outre Bonaparte, les hommes les plus remarquables de l'île sont Jean-Pierre Gaffori et Pascal Paoli. Ce dernier, alors qu'il était gouverneur, fit de Corte la capitale de l'île, et y a aussi établi une université.

Corte se situe à 600 mètres au-dessus du niveau de la mer sur une longue pente dont la falaise, couronnée par la citadelle, s'élève magnifiquement. Les vacances anciennes des petits villages n'attirent pas seulement les habitants d'aujourd'hui, elles sont devenues des événements qui attirent beaucoup de touristes.

La statue de Paoli se dresse sur la place qui porte son nom à l'extrémité supérieure d'une agréable rue piétonne et commerciale. Tout près, sur l'ancienne maison du palais éponyme du général Caffori, on peut encore voir les marques de balles qui ont été tirées pendant le siège. De là, des ruelles pavées mènent à la citadelle, qui fut la caserne de la Légion étrangère jusqu'en 1983.

Dans une petite maison Charle Marie Bonaparte vivait autrefois avec sa femme, et c'est là qu'est né leur premier fils, qui a été suivi de 12 autres enfants.

Les hautes montagnes de l'intérieur de l'île offrent un spectacle inoubliable pour les amoureux de la nature. La destination la plus populaire est un réservoir dans la vallée glaciaire du Monte Cinto, les canyons de granit de Santa Regina et l'eau cristalline de la Cascade des anglais. La vue est particulièrement belle du sommet du Mont del Or. D'ici, on peut se réjouir du soleil s'enfoncer dans la mer, et par temps clair même les îles les plus éloignées sont facilement visibles.